CDM au QATAR: Avec Pathé Ismaël ciss, LE Sénégal 🇸🇳 TIENT UN N°6 moderne !!!

0
314

par/ @khalildiop


Dans le domaine du football, chaque décennie est marqué par des types joueurs avec des profils aussi différents les uns des autres. L’évolution des rôles de ces derniers, est accentuée par ces artistes qui ne cessent de se réinventer eux même. Dès lors, le registrât qui nous intéresse aujourd’hui s’inscrit dans cette logique de par ses qualités et son style. Cependant, celui qui a fait ses débuts lors des derniers rassemblements des Lions de la Teranga, l’ancien de DIAMBARS FC qui est aujourd’hui embarqué dans l’avion qui va survoler le Qatar pour le compte du Sénégal, le petit chouchou des amoureux du ballon rond, mérite un focus particulier sur son profil avant le démarrage de la coupe du monde au Qatar.


Pourtant, presque rien ne laisse présager d’une telle issue après son passage au Portugal. Pendant trois saisons, il est perdu de vue malgré de belles promesses entrevues durant ces années dans le championnat du Sénégal. Il enchaîne les prêts entre le Portugal et l’Espagne. De Madère à Famalicão en passant par Fuenlabrada, il finit par se faire à l’air ibérique.


PATHE ISMAEL CISS est né le 06 MARS 1994 à DAKAR. Il évolue au poste de numéro 6 à RAYO VALLECANO (d1 ESAPAGNE). Comme beaucoup dans la sélection actuelle d’Aliou Cissé, pathé ciss est passé à Diambars FC où son frère ainé SALIOU CISS a été formé.


Arrivé à Diambars à l’âge de 12 ans, Pathé Ciss sortait déjà du lot malgré un physique peu rassurant. «À son arrivée, on remarquait sa morphologie, il était très petit, se souvient El Hadji Abdoulaye Seck, son entraîneur chez les U.13 de Diambars. Je l’ai aperçu deux ans avant son intégration durant les tests avec Ibou Ciss, son père. Je l’ai tout de suite repéré comme un jeune qui a de la suite dans les idées, tonique dans les passes. Il évoluait au milieu de terrain mais plus en numéro 10. Il était proche des attaquants et se projetait très vite vers l’avant» assure-t-il à Sport News Africa.


Des débuts tardifs ???


Mieux vaut tard que jamais ! L’adage qui colle le mieux au parcours loin d’être linéaire d’Ismaël Pathé Ciss. Le milieu de terrain du Rayo a dû patienter après ses 25 ans pour voir sa carrière emprunter une pente ascendante. C’est à l’âge de 28 ans qu’il découvre l’équipe nationale du Sénégal au mois de septembre dernier lors du match amical opposant les Lions de la Teranga à la Bolivie (victoire 2-0 du Sénégal). Une heure de jeu plus tard au stade La Source d‘Orléans (France), il a fini de mettre supporters et observateurs d’accord sur son talent en pointe basse du milieu du Sénégal.


Que lui vaut cette selection ???


Et oui avec une sélection, on peut bel et bien participer à une coupe du monde. Pathé Ciss vient de le démontrer. Le frère à Saliou Ciss a été inclus ce vendredi dans la liste des 26 joueurs retenus pour le mondial Qatari (20 novembre – 18 décembre).
Pendant un bon mois, Aliou Cissé devra gérer un groupe intergénérationnel avec des frustrations et des egos. Même s’il peut débuter sur le banc pour sa première Coupe, Pathé Ciss ne devrait pas être un cas ingérable pour le coach des Lions à en croire Coach Seck. «C’est un taiseux avec un état d’esprit de gagneur, soutient-il. C’est quelqu’un qui ne pose jamais problème dans un groupe. Il est devenu adulte très jeune. Il intériorise beaucoup. Il est un peu introverti mais sans être timide».


Quel rôle aura-t-il dans la tanière d’Aliou Cissé ???


Avec un effectif, tonitruant, le sélectionneur devra faire des choix forts. En plus des cadres tels que Gana Gueye et Kouyaté, P.CISS devra aussi se mesurer à N.Mendy qui a été élu meilleur Milieu à l’issu du CAN2022 remportée haut la main par Les lions de la Teranga. Cependant, la méforme d’I.G.GUEYE, ajouté au manque de temps de jeu de N.MENDY, lui feront surement gagner des minutes surtout quand on sait que KOUYATE ne joue plus qu’une mi-temps en moyenne depuis Février 2022.


Ayant honoré le maillot nationale pour la première fois en Septembre dernier, le milieu de terrain du Rayo Vallecano va disputer sa première grande compétition avec l’équipe national du Sénégal. Il s’est réjoui de cette nouvelle sur son compte twitter avec tout de même un petit clin d’œil à l’encontre de son frère Saliou Ciss non sélectionné. « Une immense joie de pouvoir représenter ma nation pour la coupe du monde au Qatar. La Famille sera bien représentée » a-t-il déclaré.


Il est peut-être le présent, et en même temps le future 6 ultime du Sénégal, mais il devra écrire l’histoire comme l’a fait son grand frère qui contre toute attente, a mis toute l’Afrique sous son charme.


Seulement Pathé devra le démarquer au milieu de joueurs tel que BUSIQUETS, CASEMIRO, F.DE JONG, ou encore D.RICE.


Mais à quoi bon, faire de l’art si ce n’est pas pour se démarquer de la masse ???

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici